Que veut dire apprendre en autonomie ?

Ça veut dire qu'on apprend 2 choses :

  1. On apprend la langue française pour pouvoir à la fin de la première année suivre un cours de discipline en français.

  2. On apprend à apprendre pour pouvoir continuer, après les classes préparatoires, à apprendre le français en fonction de ses besoins personnels.

Ça ne veut pas dire apprendre seul, mais cela signifie être conscient et actif dans son apprentissage.

La première étape vers l'autonomie est d'accepter la responsabilité que j'ai en tant qu'étudiant dans mon propre apprentissage. Ce n'est plus seulement le professeur qui décide toujours de ce que je dois apprendre, avec quoi et quand, mais je dois accepter l'idée de partager cette responsabilité avec l'enseignant. Pour cela, je dois, avec l'aide de mes professeurs :

  • participer à la planification du travail ;

  • réfléchir à la façon dont j'apprends ;

  • m'engager à travailler seul sur un objectif précis ;

  • essayer de m'évaluer car je suis le seul à savoir si je maîtrise bien ou non un point précis.

C'est comprendre que l'on a beaucoup d'occasions dans la vie quotidienne d'apprendre et que l'on ne s'en rend pas compte. On n'apprend pas seulement dans une classe avec un professeur qui explique une notion et un étudiant qui note. Il y a des moyens d'apprendre sans professeur (la TV, les journaux, les films...) et, même avec un professeur, il y a d'autres façons d'apprendre que d'attendre qu'il nous parle et qu'il nous donne des exercices à faire. En utilisant divers lieux, en variant les façons de travailler, on trouve plus de moyens d'apprendre.

Enfin c'est créer des occasions d'utiliser, de tester la langue : sur le campus de GSÜ, il y a un certain nombre de personnes francophones (professeurs, étudiants Erasmus). Sur Istanbul, on peut facilement trouver d'autres lieux où le français est parlé (Institut Français d'Istanbul, Sultanahmet...).